Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Natuo est le nom choisi avec mon frère pour ce Melody sorti des chantiers Jeanneau en 1977. Double hommage à nos origines paternelles corses et maternelles Normandes. Où est le lien me direz-vous ? "Néhou", nom de ce petit village du Contentin où nous vécumes tous deux dans notre tendre enfance chez Mémère Jeanne, trouve en fait sa traduction dans l'île de Beauté par "Natu o". Mais c'est sous le signe de Chaphil que pour ce premier voyage il voguera vers le port de Meze, car s'approprier un bateau en le rebaptisant ça ce mèrite et cha file pour un Ch'ti d'adoption ça a de la gueule, non ?

Tarifa

Sans ce problème de moteur qui risque d'hypothéquer la suite du voyage, Tarifa aurait pu être l'une des plus belles étapes d'un parcours qui depuis Gijon m'a souvent déçu d'un point de vue touristique. Nonobstant l'inconfort du port, qui n'est pas dédié à la plaisance, ni eau ni électricité sur les quais exposés, Tarifa est un beau petit bourg qui a conservé son cachet et son charme andalou avec ses ruelles où il fait bon flâner et traîner en terrasse dans une ambiance baba cool héritée de la fréquentation des véliplanchistes attirés par les vents qui balayent quasi en permanence le détroit de Gibraltar. L'un de ses endroits que j'espérais, où il fait bon se poser quelques jours. Reste à attendre le diagnostic du mécanicien qui passera demain matin en espérant que les dégâts ne soient pas trop importants, puissent être pris en charge ici sans nécessiter un trop long délai et ne me fassent passer d'un petit paradis au purgatoire.

Tarifa
Tarifa
Tarifa
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article